Comment rédiger le texte d’une petite annonce pour qu’elle soit efficace

Des faits, de la concision et de la clarté

Pour bien aborder la question, il est important de se mettre dans la peau de l’acheteur. Imaginez-vous un instant en train de chercher un kite ou une board (celui ou celle que justement vous allez mettre en vente) parmi des dizaines de propositions. Ça y est, vous l’avez ? donc pas de discours inutiles, pas de littérature, pas de copier/coller de fiches techniques, mais des faits, de la concision et de la clarté.

Pas de littérature, du concret et de la clarté.

DEALkites vous a déjà bien mâché le travail en normalisant les éléments clés de votre annonce (marque / modèle / taille / année / prix / complète / sessions / réparation etc...). La partie de texte libre qui vous est réservée doit être l’occasion d’apporter les précisions nécessaires à la complète description de votre matos, d'une part, et à faire «le marketing» de votre offre, d'autre part.

Des pense-bêtes utiles

Les listes qui suivent sont des pense-bêtes utiles à consulter lorsque l’on doit rédiger une annonce. L’expérience prouve que la publication d’une petite annonce est souvent réalisée dans l’urgence et la précipitation. La facilité d’utilisation d’un site comme DEALkites concourt à aller vite. Il ne faut cependant pas négliger la rédaction de votre texte. Il incarne votre offre. En dehors des éléments factuels déjà affichés par DEALkites, il peut contribuer à attirer l’attention d’un acheteur indécis.

Votre premier objectif : être contacté.

Quoi qu’il en soit, vous devez avoir un seul objectif : être contacté. Par email dans un premier temps pour vérifier que votre interlocuteur est sérieux mais, au plus vite, vous devez préférer un entretien téléphonique. Une discussion orale entre kiteurs vaut 100 échanges d’emails entre deux personnes qui ne sont encore, l’une pour l’autre, qu’un vendeur suspect face à un acheteur méfiant.

Les éléments objectifs à inclure dans votre texte

Rappel: les éléments d'information clés font déjà partie de votre annonce (affichés dans le titre et sous forme de tags dans la fiche de synthèse construite par DEALkites). Il n'est pas utile de les rappeler dans votre texte au risque de brouiller votre message.

tags d'une annonce

Valable pour tout type de matériel

  • envoi possible (France métropolitaine uniquement, métro + DOM-TOM, partout dans le monde) ou non
  • si envoi possible, quel coût en sus et à la charge de qui ?
  • matos rincé régulièrement
  • la commune où le matériel est visible
  • matos acheté neuf ou d’occasion
  • si réparations, précisez lesquelles
  • si vous êtes du genre maniaque avec le matériel, dites-le
  • vous avez acheté du neuf et vous avez gardé les factures
  • faites un peu gaffe à l'aurteaugrafe (une bonne orthographe véhicule une image de sérieux).

Quel que soit le type de matériel à vendre, vous pouvez intégrer à votre texte tout ou partie de ces informations.

Vous vendez un kite

  • s’il y a la barre : sa longueur, le nombre et la longueur des lignes
  • si vendu sans barre mais possibilité d'en vendre une, description et prix
  • système One pump
  • sac de transport inclus.

Précisions utiles...

Vous vendez une board

  • ses dimensions (indispensable)
  • si twintip, poignée incluse ?
  • si directionnelle, jeu d'ailerons supplémentaire ? housse ?
  • si foil, détails techniques.

Précisions utiles...

Vous vendez un accessoire (harnais, combinaison, casque, boardbag...)

  • taille ou dimensions (indispensable)
  • épaisseur(s) si c'est une combinaison

N’oubliez surtout pas de préciser la taille si c'est un harnais, un casque, un gilet, une combinaison... Les dimensions si c'est un boardbag.

Les éléments subjectifs et commerciaux à inclure dans votre texte

Susciter l’intérêt du chaland en insistant sur les points forts ou présentés comme tels

  • bon / très bon état général
  • convient aux débutants
  • livré avec un accessoire offert (pompe, leash...)
  • si kite : programme / facilité de pilotage / plage de vent / comportement dans le vent léger (pensez aux foils).

Votre objectif final c'est de vendre, pas de publier une annonce. Mettez en avant les qualités de votre offre.

Ce qu’il ne faut pas faire

Petites erreurs à ne pas commettre

Revendre son matériel de kite (sauf s’il est ancien, usagé et donc proposé à un faible prix), est rarement chose aisée. C’est pour cela que votre texte doit en assurer la promotion et donner envie à l’acheteur de vous contacter. Il ne faut pas...

  • mentir
  • ne mettre aucun texte (suggère un désintrêt pour votre matos)
  • recopier la fiche produit du constructeur
  • écrire des phrases définitives comme «aucune négociation possible». Il est conseillé de toujours prévoir une fourchette de négociation. Si vous pensez qu'au niveau prix vous êtes dans les clous et que vous ne concevez pas de lâcher un euro, ne l’écrivez pas. Il vaut mieux emmagasiner l'expérience de contacts qui n’aboutissent pas que ne pas avoir de contact du tout
  • qualifier votre matos en excluant des pratiquants, ex: «pour expert uniquement».

Le matériel a été acheté (toujours trop) cher, on essaie de le revendre sans trop de décote. En parallèle, les marques soldent leurs vieux modèles neufs. C'est une des raisons de la difficulté à vendre du matos récent en bon état. Le processus de vente est donc souvent assez long et au prix d'une négociation avec l'acheteur.

Conclusion

Un processus de vente s’établit en 3 phases: prospection, démonstration et négociation. La première est assurée par DEALkites. Avec son réseau de partenaires, vos annonces sont largement diffusées en dehors du site. Les deux suivantes vous incombent. Le texte libre de votre annonce est une occasion de vous différencier par rapport à d’autres annonces ayant des caractéristiques similaires. Usez-en. N’hésitez pas à le modifier, à l’adapter autant de fois que vous le jugez utile.